Conférence sur « Le rôle de l’OIPC dans le développement des sports adaptés pour les pompiers et sauveteurs »

news_image

Sous l’auspice de l'Organisation internationale de protection civile (OIPC) et en coordination avec la Fédération internationale des sports adaptés (ISFFR), la première conférence internationale sur « Le rôle de l'OIPC dans le développement des sports adaptés » a eu lieu le 4 novembre 2019 à Genève, Suisse.

L'idée de la conférence est née d'un dialogue avec les responsables de l'ISFFR lors du 17e Championnat du monde des équipes des sports adaptés pour les pompiers et sauveteurs, qui s'est tenu à Saratov - Russie, du 11 au 16 septembre 2019. Le secrétariat permanent du L’OIPC estime que nos hommes et nos femmes qui travaillent dans le domaine de la défense civile/ de la protection ou des situations d’urgence méritent de pouvoir démontrer à la fois leurs compétences individuelles et leurs capacités institutionnelles, pas nécessairement lors d’un désastre réel ou d’une crise réelle, mais également en périodes de paix. La conférence a été un grand succès et des recommandations très importantes ont été faites:

Nous, représentants des États membres de l'OIPC, qui avons participé à la Conférence internationale sur les sports, le lundi 4 novembre 2019 à Genève:

  1. Valoriser et apprécier les discussions et les conclusions de la conférence;
  2. Inviter les autres États membres de l’OIPC à développer les sports adaptés pour les pompiers et sauveteurs, et souligner la nécessité d’inclure ces sports dans les programmes de formation annuels des écoles et académies de défense civile / protection civile;
  3. Inviter les Etats membres de l’OIPC à organiser des championnats nationaux dans ce domaine;
  4. Demander à l’OIPC d’organiser les futurs championnats régionaux et internationaux;
  5. Demander à l’OIPC et à ses États membres de tirer parti des organisations concernées, telles que la Fédération internationale des sports adaptés pour les pompiers et les sauveteurs;
  6. Encourager les États membres de l’OIPC, qui ne sont pas membres de l’ISFFR, à envisager de présenter une demande d’adhésion.