Médecin Général Georges SAINT-PAUL


Fondateur de l’Association « Lieux de Genève » à Paris, le 28 mai 1931

C’est à Paris que le Médecin Général Georges SAINT-PAUL a fondé l’Association

« Lieux de Genève ». Après avoir fait la guerre de 14-18, il est resté marqué par l’atrocité et la cruauté que la population a dû subir.

Une idée lui est venue à l’esprit. Il a pensé à créer des lieux ou zones neutralisées où, en temps de guerre, les populations civiles, en particulier les femmes, les enfants, les vieillards et les infirmes, pourraient trouver refuge.

Peu de temps après sa création, l'Association comptait 5000 membres, hommes et femmes de toutes nationalités, de toutes conditions, de toutes opinions et religions. Un grand succès à l’époque !

En juin 1935, la Chambre française des Députés reconnut l’Association. En 1936, l'Association « Lieux de Genève »a lancé un appel pour la création de zones de refuge pour la population au cours de la guerre civile espagnole, la guerre sino-japonaise et plus tard en France, pendant la seconde guerre mondiale

Henri GEORGE
(1937 – 1951)


Fondateur de « l’Œuvre Internationale des Lieux de Genève » à Genève, avec le sous-titre « Association pour la protection des populations civiles en cas de conflits armés» 1er Secrétaire Général de l’Association Internationale des « Lieux de Genève » (1937-1951)

En 1937, l'année de la mort de Georges SAINT-PAUL, l'Association de Paris est devenue la succursale de l’organisme principal, rebaptisé «Association internationale des Lieux de Genève» par Henri George avec son siège à Genève, et Henri George comme premier secrétaire général. L'Association internationale avait pour but de promouvoir et d’encourager toute action de nature à assurer la protection des civils en temps de guerre ou de conflit armé, avec des affiliations dans divers pays européens.

Milan BODI (1951 – 1986)


Secrétaire Général de l’Association Internationale des « Lieux de Genève » 1951 - 1958
1951 – 1958

Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Protection Civile O.I.P.C
(Non-gouvernementale)
1958 – 1972

Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Protection Civile O.I.P.C.br> (Intergouvernementale)
1972 – 1986

A la mort de Henry George en 1951, Milan Bodi lui a succédé pendant 35 ans. En 1958, l'Association des « Lieux de Genève » a été transformé en une organisation non gouvernementale connue sous le nom de l'Organisation Internationale de Protection Civile – OIPC.

En Octobre 1966, les délégations gouvernementales se sont réunis en Assemblée Constituante et ont adopté la nouvelle constitution qui entre en vigueur le 1er Mars 1972 lui conférant le statut d’organisation intergouvernementale (Recueil des Traités des Nations Unies, volume 985, enregistrement n°14376).

Col. Sadok ZNAIDI (1987 – 2002)


Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Protection Civile (1987-2002)

Commandeur de l’Ordre International de la Protection Civile. Officier de l’Ordre du Mérite du Sénégal – l’Ordre du Lion

En 1987, Sadok Znaidi a été élu 3ème Secrétaire Général de l'OIPC. Il a travaillé pendant 16 ans pour le développement de l'Organisation.

Gen. Nawaf AL SLEIBI (2003 – 2013)


Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Protection Civile (2003-2013)

Commander of the International Order of Civil Defence
Officier de l’Ordre du Mérite du Sénégal – l’Ordre du Lion

En 2003, Nawaf Al-Sleibi a été élu Secrétaire Général. Jusqu'en 2013, il a travaillé pour garantir la sécurité financière de l'OIPC et le développement des projets humanitaires.

Dr. Vladimir Kuvshinov (2013 – 2018)


Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Protection Civile (2013 - 2018)

Commander of the International Order of Civil Defence
Officier de l’Ordre du Mérite du Sénégal – l’Ordre du Lion

Dr Vladimir Kuvshinov a été nommé à l’unanimité Secrétaire général de l'Organisation Internationale de Protection Civile lors de la 21e session de l’Assemblée générale de l'organisation, en avril 2014 à Genève

Dr. Kuvshinov était auparavant Secrétaire Général Adjoint de l'Organisation Internationale de Protection Civile.

Avant de rejoindre l'OIPC, Dr. Kuvshinov avait travaillé pour le Ministère de la Fédération de Russie de la Protection Civile, d'Urgence et de l'Élimination des Conséquences des Catastrophes Naturelles (EMERCOM de Russie) depuis 1993, où il a opéré en tant que Directeur adjoint du Département de la coopération internationale.

En 2005, Dr. Kuvshinov a été nommé conseiller à la Représentation permanente de la Fédération de Russie auprès de la Commission Européenne et Représentant de l'EMERCOM de Russie auprès des Communautés européennes.

Dr. Kuvshinov possède une vaste expérience dans les opérations humanitaires, y compris la recherche et le sauvetage, l'aide humanitaire, le combat de feu de forêt, le déminage, ainsi que le développement, la reconstruction et la réhabilitation.


  • 1931

    L’Association des « Lieux de Genève” est fondée à Paris par le Médecin Général Georges SAINT-PAUL. Son but est de créer des zones neutres ou des villes ouvertes dans lesquelles certaines catégories de la population civile (femmes, enfants, malades et personnes âgées) peuvent chercher refuge en temps de guerre. Elle vise également à protéger les monuments historiques et les biens culturels.

  • 1935

    L’Association des « Lieux de Genève ” est reconnue par la Chambre des Députés française.


  • 1937

    À la demande de SAINT-PAUL, l '«Association Internationale des Lieux de Genève" est transférée à Genève et devient l' «Association internationale pour la protection des populations civiles et des bâtiments historiques en temps de guerre".

  • 1949

    À l'initiative du gouvernement de la Suisse, la Conférence diplomatique est convoquée. Au cours de cette Conférence, trois Conventions de Genève sont révisées et la quatrième - relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre - est adoptée et signée. La quatrième Convention prévoit des zones de sécurité ainsi que des localités pour la population civile.

  • 1954

    1ère conférence internationale de l’ « Association Internationale des Lieux de Genève » à Berlin (21-23 Juin)

  • 1957

    2ème conférence internationale de l’ « Association Internationale des Lieux de Genève » à Florence (10-13 Janvier)

  • 1958

    L’ « Association Internationale des Lieux de Genève » devient l’Organisation Internationale de la Protection Civile (OIPC), organisation non-gouvernementale, et se voit dotée d’un nouveau statut en rapport avec les objectifs suivants :

    -Établir la liaison entre les organisations nationales de protection civile ;

    -Entreprendre et promouvoir des études et des recherches sur les questions de protection de la population;

    - Faciliter l'échange d'expériences et la coordination des efforts dans le domaine de la prévention des catastrophes, de la préparation et de l'intervention.

    La même année, le Comité Exécutif de l’OIPC crée le Centre International d’Alerte de Radioactivité. L'objectif du Centre est de promouvoir et coordonner le système international d'alerte de radioactivité pour le bénéfice de la protection civile.

    3ème Conférence Internationale de la Protection Civile, Genève (12-16 Mai).

    Le thème : « Prévention et protection contre la radioactivité »

  • 1961

    4ème Conférence Internationale de la Protection Civile, Montreux (16-18 Octobre). Le thème : « Coopération entre toutes les services de protection civile de par le monde »

  • 1963

    5ème Conférence Internationale de la Protection Civile, Geneva (27 Mai – 1 Juin) Le thème : « Sauvetage en cas de catastrophe ou de guerre »

  • 1966

    Après le 2e Symposium international de la Protection Civile sur les dangers des radiations nucléaires à la Principauté de Monaco (10 – 22 octobre), les représentants des États membres de l'OIPC, lors de son Assemblée constituante, ont adopté le texte de la présente Constitution.

  • 1972

    La Constitution entre en vigueur le 1er Mars 1972. Elle attribue le statut d'organisation intergouvernementale à l'OIPC (Nations Unies, Recueil des Traités, volume 985, n° d'enregistrement 14376) 6ème Conférence Internationale de la Protection Civile, Genève (22-29 Février) Le thème : « Préparation aux catastrophes et aide mutuelle »

  • 1974

    7ème Conférence Internationale de Protection Civile, Caracas (13-16 Février) Le thème : « Problèmes d’intervention et assistance interrégionale »

  • 1977

    En date du 8 juin, la Conférence diplomatique à Genève adopte le Protocole additionnel I aux Conventions de Genève du 12 Août 1949. L’article 61(a) du Protocole I relatif à la protection des victimes de conflits armés internationaux définit l'expression «protection civile» comme suit :« l'expression «protection civile» s'entend de l'accomplissement de toutes les tâches humanitaires, ou de plusieurs d'entre elles, mentionnées ci-après, destinées à protéger la population civile contre les dangers des hostilités ou des catastrophes et à l'aider à surmonter leurs effets immédiats ainsi qu'à assurer les conditions nécessaires à sa survie.»

  • 1978

    Le 07 Décembre, le Protocole additionnel aux Conventions de Genève du 12 Août 1949 (Protocole I) est entré en vigueur. 8ème Conférence Internationale de la Protection Civile, Tunis (18-23 Mai) Le thème : « Organisation d’un système national de Protection Civile »

  • 1980

    9ème Conférence Internationale de la Protection Civile, Rabat (05 – 11 Novembre) Le thème : « Les actions concertées et coordonnées dans les domaines de la prévention, préparation et intervention en cas de catastrophe »

  • 1994

    Adoption de la Déclaration universelle de la protection civile par la 10ème Conférence mondiale de la protection civile, Amman, Jordanie, (03-05 Avril). La Déclaration appelle les gouvernements à: a) intégrer les mesures de prévention et de préparation aux situations d’urgence dans leurs politiques de développement économique et social à long terme ; b) considérer que l’expression «Protection Civile» devrait être utilisée pour désigner toutes les mesures humanitaires visant à la préservation des populations dans leurs existence, leur patrimoine et l’environnement contre les accidents et catastrophe de toute nature ; c) renforcer les structures nationales de Protection Civile de manière à leur permettre de jouer un rôle de coordination entre tous les partenaires nationaux pouvant intervenir dans la lutte contre les catastrophes et ; d) - créer dans les pays dans lesquels elles n’existent pas encore des structures de Protection Civile.

  • 1995

    26e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Genève, Suisse, (03-07 décembre), dans sa résolution 2, A (j), invite les États parties au Protocole additionnel I à mettre en œuvre et à diffuser les règles du Protocole concernant la protection civile et recommande que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en collaboration avec l'Organisation Internationale de Protection Civile, encourage la coopération internationale dans ce domaine, ainsi que l’inscription de cette question à l’ordre du jour des réunions internationales sur le droit international humanitaire.

  • 1998

    Adoption par l'OIPC du signe distinctif international de la protection civile (triangle équilatéral bleu sur fond orange), comme indiqué dans l’Annexe I (Règlement relatif à l’identification), chapitre V, article 66, §4, du Protocole additionnel I aux Conventions de Genève du 12 Août 1949. Déclaration de Beijing adoptée par la 11e Conférence mondiale de protection civile, Beijing (26-28 Octobre): « Plan d'Action Mondial pour le Développement de la Protection Civile »: Protection et Assistance pour Tous face aux catastrophes au 21ème siècle ».

  • 1999

    Déclaration de Tunis adoptée lors de la Conférence internationale à Tunis (14-16 Septembre): "Le Volontariat au sein de la protection civile : acte de solidarité et de civisme actifs".

  • 2000

    Conférence internationale de finalisation du projet de Convention-cadre d'assistance en matière de protection civile. Le texte est adopté, le 22 mai à Genève. Déclaration de Genève adoptée à l’issue de la Conférence Ministérielle à Genève (30 Octobre-1er Novembre): «La Protection Civile, un instrument de développement durable ».

  • 2001

    Déclaration des ministres de tutelle et des directeurs généraux de la protection civile, de défense civile, de la sécurité civile et de la gestion des situations d'urgence adoptée à l'issue de la 12e Conférence mondiale de la protection civile à Genève (25-27 Juin): "La Protection Civile, instrument de la solidarité internationale face aux catastrophes naturelles et dues à l’homme au 21e siècle ". 23 Septembre 2001 - Entrée en vigueur de la Convention-cadre d’assistance en matière de Protection Civile.

  • 2002

    Déclaration de Dakar adoptée lors du séminaire régional (28-29 Octobre): "Les perspectives de l'introduction du volontariat dans la protection civile en Afrique". Conformément à l'Article 102 de la Charte des Nations Unies, la Convention-cadre d'assistance en matière de Protection Civile a été enregistrée sous le No.38131 « multilatérale » à Genève, le 19 février 2002. Le certificat d'enregistrement fait à New York, le 26 février, porte le n°48525. Le 4 Octobre 2002, lors de la 15e session de l'Assemblée Générale, un nouveau Secrétaire Général de l'OIPC est élu pour un mandat de quatre ans, commençant le 1er Janvier 2003.

  • 2006

    Nawaf Al Sleibi est réélu secrétaire général de l’OIPC pour un second mandat de quatre ans (à compter du 1er Janvier 2007) lors de la 17e session de l'Assemblée Générale, Genève, 23 Novembre 2006.

  • 2010

    Réélection, lors de la 19e session de l'Assemblée générale (Genève, 1er Novembre 2010), de Nawaf Al Sleibi pour un troisième mandat de quatre ans (à compter du 1er Janvier 2011).

  • 2012

    L'Organisation Internationale de Protection Civile entre dans sa 40e année d'existence en tant qu'organisation intergouvernementale ayant son siège à Genève. A cette occasion, une célébration commémorative a lieu le 1er Mars à l'Hôtel Vincci Lella Baya à Hammamet, en Tunisie. Cette Journée Mondiale de Protection Civile fut officiellement organisée par l'Organisation Internationale de Protection Civile à Tunis.

  • 2013

    Déclaration de Gabala adoptée lors de la 13è Conférence Internationale sur la Protection Civile et la Défense Civile, (12 et 13 Mars) à Gabala, Azerbaïdjan.

  • 2014

    Le 20 Février 2014, lors de la 47e session du Conseil exécutif à Genève, Dr Vladimir Kuvshinov a été nommé à l’unanimité Secrétaire Général de l'OIPC pour un mandat de quatre ans.

  • 2018

    Le 27 Mars 2018, lors de la 23e session de L'Assemblée Générale , Dr Vladimir Kuvshinov a été nommé à l’unanimité Secrétaire Général de l'OIPC pour un mandat de six ans (2018-2024).

  • 2018

    Le 18 Octobre 2018, le Colonel Belkacem Elketroussi est nommé Secrétaire général par intérim.